Les coiffeurs du dimanche peuvent se brosser !

Il y a évidemment matière à se méfier des amateurs dans ce métier ! Si il est strictement interdit d’ouvrir un salon de coiffure ou simplement d’exercer comme coiffeur sans l’obtention du diplôme, cela n’empêche pas les pratiques officieuses. Le plus souvent il s’agit d’ailleurs de personnes de bonne volonté, un membre de la famille, une cousine étudiante qui veut s’exercer ou un ami qui affirme avoir un magnifique coup de peigne… Ne prenez pas le risque !

Au delà du fait que la pratique est absolument illégale, elle vous expose aux pires désastres capillaires. On peut se remettre d’un désastre de coiffure, le principe c’est que ça repousse ! ou que ça se recoiffe ! mais pas le jour de votre mariage. Vous aurez mieux à faire que de chercher un coiffeur en urgence pour peu que vous en trouviez un, ce sur quoi il n’est pas conseillé de miser. Donc, si vous voulez faire plaisir à votre cousine fraîchement diplômée ou à votre ami « plein de talent », attendez carnaval et d’être marié·e